Accueil
Enregistrez-vous
images/stories/IQGF6796.jpg

Avec Myriam Fehmiu et Philippe Fehmiu sur les ondes de Ici Radio-Canada Première.

Évidemment, on a beau débattre de la pertinence de la célébration du Mois de l'histoire des Noirs à chaque année, reste que c'est toujours et presque exclusivement pendant le mois de février que les échanges et le talent brillent par leur noirceur. 
Et je ne parle pas seulement de la couleur de peau. Je parle aussi de l'obscurantisme dans lequel ces distinctions et ces conversations sont reléguées et de cet identitaire de seconde classe, ce rôle de figurant qui attend son tour derrière les rideaux en espérant qu'en celui-ci, il ne s'éclipsera pas irrévocablement...

Alors parmi tous les coups d'éclat de toutes les formes et de toutes parts, (et je dois admettre le triste constat que plusieurs lueurs d'espoir, maintenant à bout de souffle, en sont à se tamiser ou même s'éteindre. À force de coups de paix dans l'eau ! 
Parce' fuck les charrieux pis les chariots d'la caravane qui ne passe que là où ça aboie !
Au royaume des bornés, les aveugles sont rois…et les muets sont ornés de l'imposture qui flamboie ). 
Bon. Là j'vais faire gaffe de ne pas m'emporter...si tu vois c'que j'veux dire.
Je disais donc que parmi toutes les expositions du mois, je vous partage celle-ci. 
Myriam Fehmiu et Philippe Fehmiu, que je big up pour le micro qu'ils ont passé aux afro-descendants pendant tout le mois de février, ont invité plusieurs figures marquantes de tous les horizons de la communauté pour réfléchir à cette quesrtion :
Comment faire rayonner les gens des communautés noires et racisées au-delà du mois de février et j'ajoute, au-delà des événements socio-politiques qui buzzent en ce moment ? 

Excellent échange de points de vue que je vous conseille d'écouter intégralement. 
Moi, je viens jetter de la lumière à 15h21 pour qu'on revoit ensemble l'histoire en poème dans “Ces fruits étranges”.
Et j'y reste pour la table ronde qui s'en suit.

Il ne suffit plus d'être présent. Désormais, il faut exiger d'être présent, dans sa peau. 

Cliquez sur l'image pour écouter l'émission
nos histoires.jpg

 

 

 

J'suis sur Twitter !